03/09/2010

La Jeans de Grenoble

Une fois étant coutume pour le Seb, direction Grenoble pour chercher une cox. Souvenez vous qu'il avait déjà fait le déplacement pour acheter sa golf 3. Donc le départ étant prévu pour le vendredi matin de bonne heure, et n'étant pas spécialement matinal, on décide que le mieux pour être à l'heure est que je dorme à Foug. Après discussions sur le trajet, les étapes et tout le reste, on décide finalement de partir le soir même, il était environ minuit. Du coup, petite halte vers Dijon pour dormir et de bonne heure direction le sud.Photo0304.jpg

Le feuerwehr rempli d'outils, de bouffe, et de diverses choses utiles ou non, nous arrivons vers 11h aux environs de Grenoble. Une petite pause repas bien sympa devant un joli panorama, Seb étant toujours prévoyant, il déplie la table et plante le campement. Le repas terminé, on arrive chez le proprio de la cox, bonne surprise, malgré une déco un peu moche (mélange de couleurs type boulonnage), la voiture est en super état, peu de rouille, et pour le prix, l'affaire est dans le sac. On repart après avoir changé l'amortisseur de direction, la voiture n'ayant plus d'amortisseurs, on roule doucement. On enchaîne les cols, ça monte longtemps et raide, mais le bon vieux 2L, ne nous lâche pas.

 

Photo0308.jpg
Photo0309.jpg
16072010(006).jpg
16072010(014).jpg

 

La chaleur fait que l'on s'arrête pour piquer une tête dans un beau lac, déception, pas beaucoup de jolies filles, mais c'est quand même agréable. Le soir petit resto, on arrive de nuit sur un parking avec le convoie, Seb en tenue de bal, et moi en gitan, on ne passe pas inaperçues.

 

17072010.jpg

 

La fin du périple de près de 1000km le samedi début d'après midi. Bien arrivés à Foug, cox dans le jardin, on pique une tête dans la piscine et on regarde un peu la nouvelle acquisition. A l'aide de quelques morceaux de tuyaux à oxygène, et d'un bidon sanglé avec des tendeurs sur le pare choc on démarre la bête, impeccable.<!--[endif]-->

 

11:38 Écrit par boulonneurs associés | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |